Chers Clients, chers Collaborateurs,

J’espère que vous et vos proches, vous portez bien.

J’ai partagé tous les dix jours avec l’ensemble des collaborateurs, un état des lieux de notre situation sanitaire et de notre activité professionnelle. Après six semaines de mise en place du confinement et la mise en place de notre plan de continuité, je souhaite à nouveau associer nos clients à ce quatrième et dernier communiqué avant notre montée en charge finale vers la reprise globale.


Un premier bilan, sur le plan humain et sanitaire.

Nous avions décidé dès le début, de protéger en priorité nos équipes et nos clients en mettant en place des mesures dont, l’arrêt des déplacements, la mise en place du télétravail et la fermeture de la quasi-totalité de nos sites de production. Cette politique a payé, car aucun de nos (presque) cent collaborateurs n’ont pas eu à subir les effets de ce virus. Au-delà de nos mesures propres, je félicite chacun pour son civisme et son respect des mesures barrières et du confinement. La chance a joué probablement une part dans ce résultat, j’espère que cette chance nous accompagnera tous jusqu’à l’éradication de ce virus. Sur le plan humain, j’ai eu confirmation que nos dix valeurs étaient bien ancrées dans notre ADN : esprit d’équipe, sécurité, esprit client, transmission des savoirs, etc. Nous avons été soudés, solidaires, le sentiment d’avoir été utile nous a rendu fiers.

Je pense notamment à Florent, qui travaille pour un fabricant de respirateurs à Pau : celui-ci s’est trouvé en panne avec une machine d’impression. Nous avons fait partir une pièce de remplacement en express, créé et posté un tutoriel. Notre client a pu, avec l’aide de notre hotline, se dépanner et reprendre sa production.

C’est également Mathieu qui travaille pour un Laboratoire fabricant de gel hydro alcoolique, qui face à la réquisition de l’état, nous demande de lui fabriquer en trois jours dans nos ateliers une machine de pose pour lancer une nouvelle ligne…

Mais aussi le soutien à une belle initiative, « des masques en Nord » du CHU de Lille, à laquelle nous avons participé en mettant à disposition gracieusement des terminaux, rubans et étiquettes de traçabilité…

Cette période de crise a créé des proximités humaines indélébiles !

A une poignée au début, puis de plus en plus nombreux, nous avons livré, dépanné, produit, expédié pour nos clients des industries sensibles (Agro-alimentaires, laboratoires pharmaceutiques, équipementiers de la santé, etc.).

Je remercie tous ceux qui ponctuellement ou quotidiennement ont accepté de se déplacer, aux bureaux, aux ateliers, chez nos clients ou qui, de chez eux, ont rendu possible la fourniture à nos clients. Nous avons été solidaires, dynamiques, créatifs et contents de servir ceux qui nous soignent et nous nourrissent.


Sur le plan économique.

Nous avons pu avoir accès au chômage partiel au regard de l’arrêt brutal de l’activité. Comme exposé précédemment, un petit nombre ont travaillé complètement, quelques-uns ponctuellement et la majorité pas du tout. Notre situation financière et notre culture d’entreprise nous ont permis d’abonder le versement des salaires pendant les périodes chômées et ce, à cent pour cent. Nous avons également sollicité l’ensemble des collaborateurs au travers des membres du CSE concernant les jours de RTT et de congés afin de manifester notre civisme aux regards des mesures de chômage partiel et de permettre la disponibilité de tous à la reprise. Le CSE a répondu favorablement, nous l’en remercions, ainsi que l’ensemble des collaborateurs.

Nos activités reprennent : nous produisons des machines, des étiquettes, nous intervenons sur sites, nous expédions films, imprimantes, lecteurs code-barres, terminaux car nous disposons d’équipements de protection, grâce à nos clients et fournisseurs (européens et asiatiques), …retours de bons services obligent ! Nous les en remercions.

Pour toutes ces opérations, nous œuvrons et intervenons si et seulement si la sécurité de nos équipes et celles de nos clients sont assurées.

Après cette crise sanitaire, la seconde vague sera économique. Elle sera profonde, longue et mondiale. Nous aurons besoin de l’implication et de la solidarité de tous (collaborateurs, clients, fournisseurs) pendant de nombreux mois. Les forts devront penser aux faibles sinon la brutalité sociale et économique détruira nos liens sociaux. Je profite de l’occasion pour remercier nos nombreux clients qui nous soutiennent par leurs commandes supportant ainsi nos entreprises et nos emplois.

La solidité financière de notre groupe va être mise à contribution durant les prochains mois, nous sommes armés et nous ferons face.

A titre personnel, après la guerre du Golfe (90/92) et les Subprims (2008/2010), une troisième crise majeure s’annonce, nous l’affronterons ensemble (clients, collaborateurs) ; nous aurons probablement à nous soutenir et à nous réinventer pour faire face. La patience, la détermination et beaucoup de travail nous permettront de mettre fin à cette double crise. A moyen terme la réindustrialisation de nos états et nos territoires placera des entreprises qui conçoivent et fabriquent en France en « pole position ». BARCODIS en fera partie.


Chers Clients, nous sommes prêts ! Challengez-nous, sollicitez-nous !

Chers Collaborateurs, le plaisir de tous nous retrouver est proche !

D’ici là, restons confinés au maximum et prenons soin les uns des autres,

#restezchezvous


Fabrice COEVOET – Président du Groupe Barcodis